Accueil du site > Vie de la recherche > Actualités institutionnelles




Recherchez sur ce site


Disparition de Christine Collet

C’est avec beaucoup de tristesse que l’Institut des sciences de l’information et des leurs interactions a appris le décès de Christine Collet, la directrice du GDR MaDICS, et souhaite rendre hommage à une chercheuse impliquée, reconnue et appréciée par sa communauté.

Le CNRS est particulèrement reconnaissant à Christine Collet pour son travail à la direction du GdR MaDICS (Masses de Données, Informations et Connaissances en Sciences). Elle a été membre du conseil scientifique de l’INS2I. A l’issue d’une réflexion stratégique sur la place des sciences de données et les données de la science, Christine Collet s’est vue confier, par divers instituts du CNRS et la mission pour l’interdisciplinarité, la responsabilité de monter un GdR interdisciplinaire permettant de structurer la communauté et l’effort de recherche national dans ce domaine. Elle a ainsi créé et dirigé depuis 2015 le GdR MaDICS qui a instauré un dialogue fécond entre disciplines et pris des initiatives fortes en faveur de la recherche en sciences de données. Ce GDR n’aurait jamais vu le jour sous cette forme sans l’enthousiasme, les idées, le dynamisme et la force de conviction que Christine Collet y a investi.

Biographie universitaire

Professeur d’informatique à Grenoble INP - Ensimag, responsable de l’équipe HADAS au sein du Laboratoire d’Informatique de Grenoble, Christine Collet était une spécialiste reconnue des systèmes de gestion de masses de données et du big data. Elle était très impliquée dans la communauté des Sciences et Technologies du Numérique et était fortement engagée dans la politique scientifique de Grenoble INP, assurant la vice-présidence adjointe Recherche de cet établissement de 2007 à 2012.

Après une thèse soutenue en 1987 sur les formulaires complexes dans les bases de données multimédia et un post-doctorat en partie passé aux Etats-Unis, Christine Collet a rejoint l’Université J. Fourier en 1991 puis Grenoble INP en 1999. Au cours de sa carrière, elle a dirigé de nombreuses thèses et de nombreux projets de recherche, en France comme à l’international, avec des partenaires académiques et industriels. Elle assurait, depuis 2015, la direction du GdR MaDICS (Masses de Données, Informations et Connaissances en Sciences) et a été vice-présidente, de 2014 à 2018, du Comité d’Evaluation scientifique de l’ANR « Données massives, connaissances, décision, calcul haute performance et simulation numérique ». Elle présidait également l’association EDBT qui gère l’organisation des conférences et écoles européennes en bases de données depuis 2013.

Christine était très appréciée par l’ensemble de la communauté ; son départ est un choc et c’est bien plus qu’une scientifique de renom qui nous quitte.