Accueil du site > Les coopérations dans le monde > Asie-Océanie




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Nouvelle-Zélande

Copublications du CNRS avec les laboratoires néo-zélandais (hors SHS)

Avec 8 650 publications en 2010, la Nouvelle Zélande est le 26e pays au monde pour la production scientifique, chiffre comparable à la Grèce ou la Finlande.

Publications et copublications (2010)

Publications (total) 8 650
Copublications avec la France 304
Copublications avec le CNRS 162

Distribution par thématique (2010)

Thématique Publications Copublications avec la France Copublications avec le CNRS
Physique 942 53 43
Sciences de l’ingénieur 796 25 8
Chimie 1 830 44 22
Sciences de l’univers 1 044 75 65
Biologie fondamentale 1 750 48 21
Ecologie – biologie appliquées 1 260 36 23
Recherche médicale 3 279 91 9
Mathématiques 141 4 4
Multidisciplinaires 201 8 5

Missions des personnels des unités affiliées au CNRS (2012)

La Nouvelle Zélande a accueilli 38 missions de personnel des unités affiliées au CNRS en 2012.

Accords de collaboration

Pas d’accord avec la Nouvelle Zélande

Liste des collaborations structurées

Projets internationaux de coopération scientifiques (PICS)
PICS - Biodiversité des plantes dans les îles subantarctiques et la région australe : évolution, passé et avenir dans des environnements changeants (INEE)

Autres actions hors CNRS

Partenariat Hubert Curien (PHC)

Programme Dumont d’Urville
Objectif : développer les échanges scientifiques et technologiques d’excellence entre les laboratoires de recherche publics ou privés en favorisant les nouvelles coopérations. Domaines : Alimentation, Agriculture et Pêche, Biotechnologie, Nanosciences, Energie Renouvelable et Efficacité Energétique, Biodiversité. PHC financé et mis en œuvre en Nouvelle-Zélande par le Ministère néo-zélandais de l’innovation : Ministry of Business, Innovation and Employment (MBIE) - l’ancien MSI / MoRST -, avec la Royal Society of New Zealand, et en France par les ministères des Affaires étrangères (MAEDI) et de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (MESR).