Accueil du site > Les coopérations dans le monde > Asie-Océanie




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Inde

L’Inde est au 8ème rang mondial pour le budget dédié à la R&D avec 27,84 milliards d’euros investis en 2011 (49,2 milliards investis en France en 2011).

En 2012-2013 le budget de la recherche reste de l’ordre de 0,9% du PIB et plus de 70% de ce budget est financé par le gouvernement. La part du budget du ministère de la recherche pour la recherche publique est de 18% en 2012-2013 (1,2Mds d’euros), suivie du département d’énergie atomique (17,3%), l’espace (15,5%) la défense (13,5%), la santé (12,6%), l’agriculture (12,2%).

Le 12ème plan Indien a été lancé début 2013 et concernant la recherche les principaux objectifs sont :
- d’augmenter la contribution du secteur privé de 0,3% à 1% pour atteindre 2% du PIB à la fin du plan en termes dépenses de R&D
- de focaliser les recherches en S&T sur les besoins de développement (énergie, eau, santé, nourriture),
- de faire interagir la recherche publique et privée (PPP).
- de promouvoir l’innovation (innovation frugale, les universités d’innovation,..)

Moyens humains
Malgré les déclarations des autorités et les efforts pour augmenter ce chiffre, le nombre de chercheurs en Inde reste faible ; 155 000 postes de chercheurs plein temps, soit 0,35 pour 1000 actifs à comparer avec :
-  en Chine 1423 000 postes de chercheurs soit 1,8 pour 1 000 actifs,
-  en France 216 000 postes de chercheurs soit 7,6 pour 1 000 actifs.

Les scientifiques indiens sont fortement touchés par le brain-drain. Depuis quelques années de nombreux scientifiques américains d’origine indienne souhaitent revenir s’installer en Inde (reverse brain-drain).

Résultats / Publications :

- 3,5% des articles scientifiques publiés dans le monde sont indiens, ce qui place l’inde au 9ème rang mondial (contre 4,2% pour la France, qui est au 5ème rang mondial).
- l’Inde est au 12ème rang mondial pour le dépôt de brevets (l’Union Européenne est 3ème et la Chine 4ème)

Sources : Dossier Ubifrance Inde 2013 / Fiche Curie 2012 / Dossier CampusFrance Inde, avril 2010 / International Monetary Fund. Retrieved 2013-04-1, https://www.cia.gov/library/publica... / OECD Factbook 2009, Economic, Environmental and Social Statistics. / ONU, World Population Prospects : The 2008 Revision Population Database, http://esa.un.org/unpp/index.asp

Activités scientifiques :

L’inde est le 20ème partenaire du CNRS (le 9ème hors EER) en termes de copublications.
Parallèlement, la France est le 4ème partenaire scientifique de l’Inde derrière les USA, l’Allemagne et le Royaume-Uni.

Sur la période 2011-2012, seuls 25% de ses publications scientifiques indiennes étaient cosignées avec une institution étrangère. En comparaison, la France publie plus de la moitié (54%) de ses publications avec des institutions étrangères ; quant au CNRS, 57% de ses publications incluent un partenaire étranger.

Tableau 1 : les co-publications indiennes en 2011 par discipline

Publications Inde dont copubs Inde-France dont Inde CNRS
Biologie fondamentale 4 363 61 26
Recherche médicale 6 571 111 9
Ecologie - Biologie appliquée 2 115 17 9
Chimie 13 210 2019 146
Physique 6 461 401 337
Sciences de l’univers 2 608 144 132
Sciences pour l’ingénieur 4 613 91 36
Mathématiques 500 11 7
Multidisciplinaire 1 393 23 19
Ensemble* 29 301 818 557

Source : données SCI (DVD Edition ; Thomson Reuters) ; traitement CNRS/DASTR-SAP2S.

*La somme des lignes est supérieur au total des publications, une même publication peut relever de plusieurs disciplines

Tableau 2 : Evolution des publications toutes disciplines confondues (hors SHS)

2004 2005 2006 2007 2011
Nombre total de
publications de l’Inde
16 876 18 767 19 328 22 667 29 301
Nombre de co-
publications France - Inde
285 385 397 451 818
Nombre de co-
publications CNRS - Inde
215 303 330 328 557
% du CNRS dans les co-
pubs Inde-France
75.4% 78.7% 83.1% 72.8 68.1%

Source : SCI, Thomson-Reuter (version DVD-ROM), traitement : SAP2S

Le CNRS représente en moyenne 75% des copublications franco-indiennes (68%.en 2011) La croissance indienne est également notable puisque sur la période étudiée (2004-2011), le nombre de publications d’excellence recensé à augmenter d’un facteur 1,7.

La France et le CNRS accompagnent cette montée en puissance de la visibilité de l’Inde sur la scène scientifique mondiale. Entre 2004 et 2011, les copublications de la France et du CNRS avec l’Inde ont augmenté d’un facteur 2,7.


Les institutions indiennes qui copublient avec des unités liées au CNRS en 2010

En 2011, parmi les 577copublications CNRS-Inde recensées, plus de 200 institutions de recherche indiennes différentes ont été repérées.

La liste ci-dessous reprend les principaux centres de recherche et/ou universités identifiés participant aux copublications avec le CNRS et dont le poids est significatif sur l’ensemble des copublications (les institutions représentant moins de 2% des copublications n’ont pas été citées ce qui explique que les IIT pris séparément n’y figurent pas alors que le poids des publications sur l’ensemble des IIT est de l’ordre de 10%).

Tableau 3 : Les principaux partenaires indiens du CNRS 2011

Institutions de recherche indiennes Poids dans les copublications avec le CNRS*
PANJAB UNIV 24,8%
TATA INST FUNDAMENTAL RES 24,2%
UNIV DELHI 20,6%
BHABHA ATOM RES CTR 17,4%
INDIAN INST TECHNOL 11%
VISVA BHARATI UNIV 10,4%
SAHA INST NUCL PHYS 7%
INDIAN INST SCI 5,6%
INDIAN INST TECHNOL GAWAHATI 4,1%
INSTITUE OF PHYSICS BHUBANESWAR 3,8%
UNIV JAMMU 3,1%
UNIV RAJASTHAN 3,1%
INDIAN INST ASTROPHYS 2,7%
BANARAS HINDU UNIV 2,7%
CTR VARIABLE ENERGY CYCLOTRON 2,5%

Source : SCI, Thomson-Reuter (version DVD-ROM), traitement et estimation : SAP2S *Le % est le nombre de fois où l’organisme est impliqué dans les copublications CNRS.

Les missions CNRS en Inde

Les missions à l’étranger décrites dans ce paragraphe répertorient l’ensemble des missions effectuées à l’étranger par les personnels des unités liées au CNRS. Outre le fait de mesurer l’activité internationale du CNRS à travers les missions à l’étranger, ces données permettent d’avoir une vision de l’activité internationale en Sciences Humaines et Sociales, domaines non étudiés à travers les publications.

Malgré une augmentation de près de 3% du total des missions à l’étranger entre 2012 et 2013, on note une baisse notable des missions CNRS en Inde (-17% entre 2012 et 2013).

En 2013, l’inde reste la 3ème destination des personnels CNRS en Asie après le Japon et la Chine (et la 22ème destination tous pays confondus).

En 2013, 3 instituts INSHS, INC et INSU constituent 50% des missions CNRS en Inde.

Répartition des missions CNRS 2008 – 2012 en Inde par Institut

Institut Nombre de missions 2008 Nombre de missions 2012
INSU 48 130
INSHS 69 107
INC 60 83
INP 38 68
INSB 26 44
INSIS 28 31
INS2I 36 30
IN2P3 20 18
INSMI 11 17
INEE 9 17
Total 360 591

source : Sigogne BFC ; traitement : Sap2S


LES ACTIONS DE COOPERATION DU CNRS EN INDE

Le CNRS a signé 5 accords de coopération scientifique avec :

  • le Council of Scientific and Industrial Research (CSIR)
  • le Department of Science and Technology (DST) du Ministère de la Science et Technologie,
  • le Department of Biotechnology (DBT) du Ministère de la Science et Technologie
  • le National Centre forBiological Sciences (NCBS)
  • l’Indian Institute of Science (IISc)


LES ACTIONS STRUCTURANTES EN 2013

1 Unité Mixte Internationale (UMI)

  • Indo-French Center of Applied Mathematics, UMI IFCAM CNRS, Inria, ENS Paris, Université de Nice-Sophia Antipolis, Université Paul Sabatier Toulouse 3, Ecole Polytechnique Department of Science and Technology, Indian Institute of Science Date de création : 1er janvier 2012


6 LIA (Laboratoire International Associé)

  • Indian-French Laboratory of Solid State Chemistry (IFLaSC or LaFICS) 2009-2016 UMR6508 Laboratoire de cristallographie et sciences des matériaux (CRISMAT) CNRS, Ecole Nationale Supérieure d‘Ingénieurs de Caen, Université de Strasbourg, Université de Caen Basse Normandie, The Indian Institute of Science, Bangalore
  • Joint Laboratory for Sustainable Chemistry at Interfaces (CDDI) 2008-2015 UMR6226 Institut des Sciences Chimiques de Rennes, CNRS, Université Rennes 1, Council of Science and Industrial Research, Indian Institute of Chemical Technology
  • Laboratory "CATalysis for Sustainable and Environmental Chemistry" (CATSEC) 2009-2016 UMR8181 Unité de Catalyse et Chimie du Solide (UCCS), CNRS, Université Lille 1, ENSC Lille, Ecole Centrale de Lille, Université d’Artois Council of Science and Industrial Research
  • French-Indian International Associated Laboratory for Nuclear Science’’ (FI-NS) 2010-2017 UPR3266 Grand accélérateur national d’ions lourds (GANIL), CNRS, Commissariat à l’Energie Atomique Bhabha Atomic Research Center, Tata Institute for Fundamental Research
  • INdo-French FORmal MEthods Lab (INFORMEL) UMR8643 Laboratoire Spécification et Vérification (LSV), CNRS, ENS Cachan, Université Bordeaux 1 Chennai Mathematical Institute, Institute of Mathematical Sciences, Indian Institute of Science
  • Systems Immunology and Genetics of Infectious Diseases (SIGID) 2012-2015 UMR8204 Centre d’infection et d’immunité de Lille (CIIL) CNRS, Inserm, Institut Pasteur Lille, Université Lille 2, Université Pierre et Marie Curie Department of Biotechnology, the Tata Institute of Fundamental Research


3 PICS (Programme International de Coopération Scientifique)

  • PICS 6264 “Optique quantique et physique des atomes et lasers”, 2013-2015Laboratoire Aime Cotton (LAC) UPR3321 Orsay Jawaharlal Nehru University, New Delhi
  • PICS 6449 “Un nouveau modèle de souris pour l’étude de la protéine PC4 dans la régulation de l’expression génique et dans la fonction du système nerveux central.”, 2014-2016 Laboratoire Joliot-Curie USR3010, Jawaharlal Nehru Centre
  • PICS 6448 “Simulations de la plasticité et l’élasticité des nanoparticules”, 2014-2016 Institut P’ UPR3346, Solid State and Structural Chemistry Unit, Indian Institute of Science, Bangalore

Programme Department of Science and Technology (DST) – CNRS – Inria

L’objectif de ce programme est de relancer des collaborations dans le domaine des STIC où les projets franco-indiens sont peu nombreux. Un appel à projets conjoint a été lancé en 2014, et trois projets d’une durée de 2 ans ont été retenus par le CNRS

LES UNITES MIXTES DES INSTITUTS FRANÇAIS A L’ETRANGER (UMIFRE)


Placés sous la tutelle du service pour la science et la technologie de l’ambassade de France en Inde, ces UMIFRE fonctionnent en étroite synergie, dans le cadre d’approches interdisciplinaires et transversales et constituent un instrument d’influence non négligeable (des formations de haut niveau sont proposées aux partenaires Indiens). L’action de ces instituts, dont les recherches sont centrées sur les grands enjeux globaux, se situe à la croisée des SHS et des problématiques sociétales (ex : SHS/écologie, eau, socio-politique, politiques publiques, etc.).

  • Le Centre de Sciences Humaines de New Delhi (UMIFRE 20)
    • Les thématiques sont les suivantes :
    • Les dynamiques du changement politique et social en Inde,
    • Les relations internationales et les études stratégiques dans le contexte asiatique,
    • Les dynamiques urbaines
    • Les réformes économiques et le développement durable.
  • L’Institut Français de Pondichéry (UMIFRE 21)
    Il possède 3 départements : Indologie, Biodiversité et Sciences Sociales. L’IFP est devenu un département de l’Université de Pondichéry ce qui lui permet, entre autres, de délivrer des diplômes reconnus en Inde.


ACTION CNRS-MAEE : Centre Franco-Indien pour la Promotion de la Recherche Avancée, CEFIPRA

Crée en 1987, ce programme franco-indien unique permet de financer des projets conjoints de recherche de haut niveau et des séminaires scientifiques bilatéraux. Il est financé du côté français, par le MAEE et du côté indien, par le Department of Science and Technology (DST). 44 projets portés par une unité CNRS sont financés dans le cadre du CEFIPRA en 2013.


COOPERATION AVEC LA COMMISSION EUROPEENNE

Le CNRS a été coordinateur de l’ERA-Net NEW INDIGO (Initiative for the Development and Integration of Indian and European Research) de 2009 à 2013. http://www.newindigo.eu/

Deux nouveaux projets sont en cours, dans lesquels le CNRS est partenaire : l’ERANET INNOINDIGO http://indigoprojects.eu/about/inno... et le Bilat INDIGOPOLICY http://indigoprojects.eu/about/indi....

Contacts :

Direction des relations internationales

Chamira Lessigny
Adjointe au Directeur Asie du Sud - ASEAN
chamira.lessigny cnrs-dir.fr
Tél : 01 44 96 46 92
Fax : 01 44 96 48 56

Srini Kaveri
Directeur du Bureau du CNRS en Inde
srini.kaveri cnrs-dir.fr
Tel : +91 11 3041 0011